Les conseils nutrition Herbalife

CONSEILS NUTRITION HERBALIFE

On ne s’occupe jamais assez de soi. Les jours passent et on remet au lendemain les bonnes résolutions. Le meilleur calcul que l’on puisse faire est d’adopter un mode de vie sain et actif. Si nous voulons atteindre nos objectifs familiaux, sociaux ou professionnels, commençons par entretenir l’organisme qui va porter nos projets à bout de bras. Une activité physique régulière, des temps de repos, et une alimentation saine, équilibrée et diversifiée sont les piliers de notre forme physique.
Mais vous, avez vous envie de prendre soin de votre forme physique ?
Votre présence au triathlon de Gérardmer et peut-être même votre participation, en attestent. Bravo !

Jacques Manic
Membre du Comité International pour la Nutrition Herbalife
Médecin du sport

Qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée ?

Il s’agit d’une alimentation qui apporte, en justes proportions, des protéines, des glucides, des graisses, des vitamines et des minéraux. Elle est répartie en 3 à 5 repas, et exclut tout grignotage non diététique.

Quels sont les conseils, pour composer les repas ?

• Suivez les fréquences conseillées pour chaque groupe d’aliments.
• N’oubliez pas de varier les aliments au sein de chaque groupe.
Cliquez ici pour consulter le tableau

Quelles sont les déficiences actuelles ?

Les récentes études sur les habitudes des Français sont unanimes. Nous avons tendance à manger trop gras, trop sucré et sans grande variété et le petit-déjeuner est très souvent sacrifié. Les aliments choisis sont souvent pauvres en nutriments, et riches en calories, qui, en excès, vont se transformer en graisses.
De nombreux Français connaissent les principes d’une bonne alimentation, ils ne les mettent pas toujours en pratique !

Que faut-il savoir ?

Notre consommation de fruits et de légumes est de l’ordre de 3 portions par jour, alors qu’il est recommandé d’en manger au moins 5 ! Une des conséquences en est des apports insuffisants en fibres, vitamines et minéraux.

Quelle est la place les compléments alimentaires ?

L’alimentation qui résulte des goûts, des habitudes alimentaires, du manque d’information ne permet pas toujours de couvrir tous nos besoins. Les compléments alimentaires prennent alors toute leur place car ils permettent de compenser ces déséquilibres.

Vous allez participer à l’une des épreuves du Triathlon de Gérardmer, quels sont les conseils que vous pouvez suivre ?

Avant le triathlon

L’alimentation doit être diversifiée, variée et équilibrée. Lors de la semaine qui précède la course, il faut optimiser l’hydratation et maintenir les réserves énergétiques, notamment en sucres

Pour réaliser une bonne performance, il faut :
• Avoir des réserves énergétiques optimales
• Etre en bon état articulaire et musculo-tendineux
• Bien choisir l’alimentation et l’hydratation, afin de limiter les troubles digestifs
• Se baser sur une hydratation entre 2,5 et 3 litres d’eau par jour. Cette hydratation pourra être augmentée en fonction des facteurs climatiques. Il existe une corrélation entre la qualité des stocks de glycogène et la qualité de l’hydratation.

Le dernier repas du triathlète est en général le petit déjeuner. Le petit déjeuner est indispensable et doit apporter 20 à 25% des besoins caloriques de la journée. Il doit être digeste. S’il est solide, sa prise doit se faire 3 heures avant la course. Il doit associer des aliments à index glycémique bas (aliments ne donnant pas d’augmentation rapide du taux de sucre dans le sang : pates Al dente, fruits, légumes, pain complet, céréales…) et la prise régulière de boissons, en petites quantités.

Pendant le triathlon

Le triathlète doit assurer un apport énergétique régulier, afin de maintenir les stocks de glycogène, maintenir une bonne hydratation, minimiser les pertes en minéraux et retarder l’apparition de la fatigue physique ou psychique.

La prise d’une boisson de l’effort permet la réhydratation et limite la baisse des stocks en glycogène. La boisson hypotonique est conseillée, afin de lutter contre la déshydratation cellulaire. Un minimum de 500 ml par heure est à respecter.

Apres le triathlon

La récupération est fondamentale. Il faut :
• Rétablir les stocks énergétiques
• Faciliter la reconstruction musculaire
• Lutter contre l’acidose (déchets acides liés à l’effort)

Il est recommandé d’utiliser, le plus tôt possible, après la course :

• Des boissons de récupération protéino-glucidiques, afin de reconstituer les stocks de glycogène et les structures musculaires lésées
• Des boissons gazeuses pour lutter contre l’acidose

Ce qu’il ne faut pas faire avant le triathlon

• Sortir de son plan d’entrainement, en s’entrainant trop
• Modifier son alimentation habituelle
• Ne pas s’hydrater correctement
• Diminuer son temps de sommeil

Ce qu’il ne faut pas faire pendant le triathlon

• Epuiser rapidement ses réserves énergétiques (départ trop rapide)
• Ne pas s’hydrater correctement
• Ne pas se réévaluer régulièrement

Ce qu’il ne faut pas faire après le triathlon

• Négliger l’apport en boissons protéino-glucidiques et gazeuses
• Négliger la récupération musculo-tendineuse et articulaire
• Ne pas avoir suffisamment d’heures de sommeil

Pour plus de conseils ou d’informations, n’hésitez pas à venir sur le stand Herbalife Nutrition situé dans l’expo Village en septembre

Jacques Manic